Les clans des Peaux-Vertes


Les Peaux-Vertes

Bien des fléaux et des monstres ont arpenté le monde, et les terres d’Akenlor en portent encore les stigmates. Mais nulle créature n’est aussi invasive et destructrice qu’un Peau-Verte. Nul ne sait d’où ils viennent, ils sont apparus soudainement et depuis ce jour, la guerre est permanente.

Il est loin d’être aisé d’entrer sur leur territoire, y compris pour délivrer un message, car même s’il pourrait trouver une oreille attentive, son porteur finit très souvent démembré juste pour le plaisir et ce qu’il venait transmettre se retrouve vite oublié après l’effusion de violence.

Arrivé de Khazarod par delà le grand Océan, le chef de guerre Nurbla et sa horde innombrable pillèrent et dévastèrent toute la côte est sans peine avant de se retrouver confrontés à leur première défaite. Les Humains du Royaume de Deremis repoussèrent les Peaux-Vertes, ce qui fut une première pour ces derniers et eut un effet notable sur leur moral.

Depuis ce jour, Nurbla et sa horde vouent une haine sans borne à ceux qui ont su leur tenir tête et la situation de conflit permanent sur Akenlor galvanise les Peaux-Vertes qui redoublent d’effort, pillant, tuant et détruisant absolument tout ce qu’ils croisent.


Clan Rurkal

Le clan Rurkal s’est particulièrement distingué durant la longue guerre contre les Ruldars. De ses rangs sont souvent sortis de grands champions, aussi puissants que dévastateurs. Là où la plupart des Peaux-Vertes agissent en suivant leurs instincts, les membres de ce clan ont toujours mis l’accent sur la préparation et l’entraînement au combat.

Ils furent d’ailleurs les premiers à établir des camps fortifiés possédant de véritables systèmes de défense, ce qui était bien plus perfectionné que les masures dont se contentaient les autres clans.
Le clan Rurkal a toujours été novateur dans sa manière de développer de nouveaux moyens de combattre ou de s’entraîner.
Cela a permis à de nombreuses reprises de remporter la victoire, surprenant leurs adversaires par des méthodes et des ingéniosités que ceux-ci avaient eu la faiblesse de croire les Peaux-Vertes incapables.

Les guerriers du clan Rurkal sont respectés et craints. Ils le sont d’autant plus depuis que Nurbla, leur chef de clan, est devenu le chef de guerre de toute la race Peau-Verte.
Depuis lors, ils incarnent l’élite guerrière et sont systématiquement les premiers à charger au combat et les derniers à quitter le champ de bataille.

Aujourd’hui c’est l’un des clans les plus nombreux.
La couleur du clan est le rouge, symbolisant la soif de sang et la rage guerrière qui les anime.

Au sein du clan, la hiérarchie est simple : Nurbla commande, et tous s’exécutent.


Clan Ordar

Le peuple des Peaux-Vertes n’a pas de religion au sens ou l’entendent les autres races, mais est une culture à superstitions. Ils croient aux esprits, aux fantômes, aux malédictions et aux visions des ancêtres revenus pour les guider ou les punir s’ils ne sont pas dignes.

Un clan se démarque plus que n’importe quel autre dans le domaine du mysticisme : le clan Ordar. Chaque clan possède au moins un chaman qui est écouté et respecté car il possède le don de parler avec les esprits et de transmettre leurs messages au reste du clan. Le clan Ordar, cependant, possède beaucoup de chamans, bien plus que n’importe quel autre clan.

Il est dirigé par Ragh’dor, un chaman Orc qui est le seul à qui se sont adressé les “grands esprits”. Il y a plusieurs années, bien avant la grande traversée de l’océan, Ragh’dor reçut la visite des “grands esprits” dans un songe particulièrement puissant. Nul ne sait ce qu’il se passa à part Ragh’dor, mais ce dernier en fût changé à jamais, investi d’une mission capitale et plus importante que n’importe quelle autre.

Il devint le prophète d’un futur sombre, un futur où son clan incarnerait la fin des temps. Les révélations qu’il reçut lui permirent de comprendre que tout doit inévitablement périr, tout doit disparaître un jour ou l’autre. Les Peaux-Vertes étant l’incarnation de cette destruction, ils en seront alors les instruments et par conséquent ne pourront disparaître qu’une fois qu’ils auront absolument tout annihilé de la surface du monde.

Depuis, Ragh’dor a converti le reste de son clan à cette prophétie, devenant ainsi le clan des hérauts de la fin des temps. Les chamans furent de plus en plus nombreux au sein des Ordars et les puissances mystiques qu’ils manipulèrent de plus en plus sombres. En effet, là où un chaman d’un autre clan convoque un l’esprit d’un ancien pour lui demander conseil, les chamans du clan Ordar exigent une réponse de celui-ci, le torturant si nécessaire et ce jusqu’à ce que leur demande soit satisfaite.
Les autres clans s’en méfient donc en silence, par peur d’attirer leur colère et par conséquent, celle des esprits.

Au sein du clan, Ragh’dor dirige d’une poigne de fer, écoutant les consignes des grands esprits et veillant impitoyablement à ce que tous suivent les ordres de ces derniers. Parmi la hiérarchie du clan, on trouve le prophète, tout au sommet, puis tous ses chamans, Orcs comme Gobelins. Les guerriers sont principalement des gardes du corps et des exécuteurs, suivant aveuglément les ordres des chamans. L’ensemble du clan est devenu de plus en plus fanatique au fil des ans, conscients que la prophétie de Ragh’dor est sur le point de se réaliser.

La couleur du clan est le mauve sombre et les chamans portent souvent de longues robes à capuche.


Clan Morat

Si un clan se distingue particulièrement des autres, c’est bien le clan Morat. Sa structure et son existence défient toute la culture et la nature même des Peaux-Vertes, car son chef de clan est un Gobelin.

Le clan Morat est un clan créé de toute pièce par Nurbla suite à sa défaite contre les Humains. Celui-ci retint la leçon et imagina une nouvelle arme dans sa machine de guerre, une arme qui lui manquait pour mettre à mal les stratégies des Humains.

Ainsi il créa le clan Morat, avec comme mission de lui fournir des troupes spécialisées dans l’infiltration, les embuscades, les assassinats, la guérilla ou les prises de flancs. Morat le Gobelin fut désigné par Nurbla pour être le chef de clan et il lui donna autant d’autorité qu’un autre chef de clan Orc.
Afin d’assurer la réussite de son plan, Nurbla promit devant tous une mort violente à quiconque tenterait de nuire à Morat.

Ce dernier décida alors de structurer son clan en choisissant deux lieutenants, un Orc et un Gobelin.

Les Gobelins sont malins et connaissent très bien les Orcs et leur tendances naturelles à la violence. Or le jeune chef de clan savait que les Orcs de son clan n’étaient pas volontaires mais ont été désignés par le chef de guerre lui-même. Par conséquent, il lui fallait une figure d’autorité Orc afin de s’assurer leur obéissance.
Le lieutenant Orc a pour mission de faire appliquer les ordres de Morat, ni plus, ni moins.
De cette manière, jamais Morat ne donne directement d’ordres aux Orcs de son clan.
Ainsi, jamais ces derniers ne se sentent insultés de devoir obéir à un Gobelin, ce qui irait à l’encontre même de leur nature.

Le lieutenant Gobelin quant à lui, s’occupe de ses congénères mais aussi de toute la partie logistique nécessaire à l’accomplissement des divers missions du clan.

Le clan comporte beaucoup plus de Gobelins que d’Orcs, même si ces derniers sont nécessaires en tant que force de frappe.
De plus, les Orcs comme les Gobelins sont considérés de la même manière au sein du clan.

La couleur du clan est le noir, symbolisant la nuit qu’ils utilisent comme environnement idéal pour leurs opérations discrètes.


%d blogueurs aiment cette page :